Header 1

David Michineau : “Il fallait justifier ce que l’on avait fait”

Dans une poule du Top 16 de l’Eurocup des plus relevée (Partizan Belgrade, Lokomotiv Kuban et Trento), les Metropolitans 92 réalisent pour l’instant un parcours parfait avec trois victoires en trois matchs sur la phase aller. De plus en plus à l’aise avec le style de jeu prôné par Jure Zdovc, les Franciliens ont récemment fait preuve de grosses ressources mentales. Les Italiens de Trento sont bien placés pour le savoir, et comme l’a bien expliqué le meneur David Michineau.

“On a une bonne mentalité dans l’équipe. On ne lâche jamais, même dans les moments difficiles. On sort de deux matchs à courir après le score; je pense qu’il va falloir garder cette énergie-là pendant quarante minutes. Le shoot d’Anthony (Brown, un trois points au buzzer pour aller en prolongation) a du attaquer leur mental. On avait beaucoup travaillé pour revenir dans ce match. Sur les cinq minutes de la prolongation il fallait justifier ce que l’on avait fait”.

Crédit photo : F.Blaise