Header 1

Élite J3 : L’Asvel n’a pas fait de cadeaux à Dijon, Monaco a effacé l’affront

Retrouvez les résultats de la soirée en Élite.

Asvel vs Dijon : 73-49
A L’Astroballe, l’Asvel était fâchée et a passé ses nerfs sur les Dijonnais. Les joueurs de TJ Parker ont su parfaitement respecter leur plan défensif, en poussant les shooteurs adverses à tenter de prendre leurs tirs au-delà de la ligne à trois points. Bien leur en a pris car les Bourguignons ont manqué d’adresse dans l’exercice (6/25). Mais les Villeurbannais ont aussi fait la différence en s’appuyant sur leur tour de contrôle aka Youssoupha Fall (6 points et 8 rebonds). Mais mardi face à l’Anadolu Efes ce sera une autre paire de manches.

Les déclarations :

Jacques Alingue (intérieur Dijon) : « Il y a beaucoup de regrets. On ne peut que s’en prendre à nous-mêmes. On n’a pas su mettre les ingrédients nécessaires pour attaquer cette équipe. On n’a pas vraiment existé. Il est hors de question que l’équipe continue dans cette voie-là”.

Youssoupha Fall (pivot Asvel) : « On se partage la balle, c’est de bonne augure pour la suite. Tous les jours on discute beaucoup ensemble, c’est comme ça qu’on essaye d’avancer. (Sur Charles Kahudi) Charles et sa femme m’aident beaucoup. Ils m’ont vu grandir depuis Le Mans. Il est comme mon grand-frère ».

TJ Parker (coach Asvel) : « Les joueurs ont été sérieux, ils ont mis l’intensité qu’il fallait. On a bien protégé la raquette et le plan de jeu a été respecté . Mardi et l’Anadolu ? On va d’abord savourer cette victoire ».

Monaco vs Le Mans : 81-70
Après le non-match face aux Mets92, la Roca Team avait le devoir de se rattraper. C’est chose faite à la maison face à une solide équipe sarthoise. Pour faire la différence, Paris Lee a encore une fois montré son meilleur visage avec un match très complet : 17 points, 5 rebonds, 5 passes décisives. On retiendra également la bonne perf de Donta Hall (8 points et 6 rebonds en 14 minutes). Si Monaco trouve de la constance et des automatisme,s tant en Euroleague qu’en championnat, ils ne seront pas loin d’être injouables.

Crédit photo : ESSM Le Portel