Header 1

Elite : les réactions de la finale Dijon vs Asvel

Après le titre de champion décroché par l’Asvel, il y avait beaucoup de fierté qui émanait des discours villeurbannais.

T.J. Parker, coach de LDLC ASVEL

“Pour faire le bilan de la saison, c’est vrai qu’il y a eu des moments difficiles. Je ne peux pas contrôler les critiques, je peux juste contrôler le travail que je fais tous les jours. Même quand j’étais pas bien, j’ai toujours eu le soutien de Gaétan, Tony, ou plein de monde. Le plus important c’est que ma famille et mes amis proches me soutiennent. Je suis là pour une raison et je l’ai montré sur cette fin de saison “

David Lighty, joueur de LDLC ASVEL

“On savait que défensivement, il fallait stopper Axel Julien et David Holston. On avait tous un bon rythme, on a suivi le plan de jeu et ça a marché pour nous. Tous mes titres de champions de France sont importants. C’est marrant, ma première année à Nanterre, je finis MVP en marquant 21 points également en finale. Gagner 4 titres de champion de France sur 7 possibles, ca veut dire beaucoup pour moi “

Antoine Diot, joueur de LDLC ASVEL

“C’est une ligne qui manquait à mon palmarès. Ce groupe a montré énormément de caractère sur cette fin de saison. On a répondu, collectivement, présent et c’est grâce à ça qu’on gagne ce soir. Ce titre représente beaucoup. C’est l’aboutissement du travail de toute la saison “

Tony Parker, président de LDLC ASVEL

“C’est très très difficile de gagner des titres. Celui là il était vraiment dur à aller chercher, la saison Euroligue était très longue après on a dû enchaîner beaucoup de matchs en championnat de France. Ce titre est vraiment spécial. C’est le 20ème  pour le club, c’est quand même historique pour nous.  “

JDA Dijon :

Laurent Legname, coach JDA Dijon

“On savait que pour espérer gagner ce genre de match, il fallait que tout le monde soit à son meilleur niveau. Avec notre effectif restreint, on voit vite la différence quand nos joueurs leaders ne sont pas à leur meilleur niveau. Malgré ça, on était plutôt bien dans le match. On perd le match sur les 4 min avant la mi-temps, où malheureusement on oublie les fondamentaux défensifs. Défensivement on a manqué de jus. On a fait beaucoup trop d’erreurs. Je félicite l’ASVEL pour son titre. J’ai un petit clin d’œil à Paul Lacombe, qui mérite ce titre. Après avoir perdu plusieurs finales, je suis content pour ce joueur talentueux, qui a un état d’esprit remarquable.”

Jacques Alingue, joueur de la JDA Dijon

“Oui nous avons été mis en difficulté. Notre jeu est basé sur David et Axel, ce sont eux les 2 principaux créateurs. Ils ont été très très bien coupés et défendus. Ils avaient toujours deux joueurs sur eux, donc ça a été très compliqué pour nous de jouer notre jeu habituel. Tout le monde a essayé de donner son maximum jusqu’au bout. Ce n’est pas sur cette défaite qu’on va résumer notre saison. Malgré l’absence des internationaux, l’ASVEL a très bien géré son match.”

Crédit photo : LNB/IS/Bellenger