BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Eric Bartecheky (Pau) : « la finale de la Coupe de France c’est la cerise sur le gâteau »

Qualifié pour le Top 8 de coupe de France ce week-end à Trélazé, Pau en est reparti avec deux victoires et un ticket pour la finale.

Vainqueur de la coupe de France en 2007, l’Elan Béarnais ne s’est pas qualifié pour la finale depuis cette année-là. Quinze ans plus tard, ce mythique club du Sud-Ouest va donc faire son retour à l’Accor Arena pour disputer la finale de la coupe de France.

« C’est super, cela faisait très longtemps que le club n’avait pas accédé à ce niveau de la compétition. C’est une petite cerise sur le gâteau en plus de la lutte pour les playoffs, c’est intéressant pour l’ensemble de notre club, nous sommes vraiment très contents« , a confié Eric Bartecheky après la rencontre sur le site du club.

Pour se hisser en finale de la coupe de France, la formation paloise s’est imposé en demi-finale face a une valeureuse équipe de Gravelines qui avait sorti l’ASVEL en quart.

« Ce fut un match à rebondissements. Il y a eu des moments où on a pu prendre de l’avance mais chaque fois on a laissé l’équipe de Gravelines revenir. Notre adversaire a aussi fait preuve de talent à l’image de Hill. Sur l’ensemble du match, on a quand même mené la partie« , souligne le technicien béarnais.

Le 23 avril prochain, l’EBPLO affrontera donc la SIG dans le but de soulever sa première coupe de France quinze après. Pas une mince affaire.

« Quand on voit jouer Strasbourg actuellement, que ce soit collectivement, physiquement ou tactiquement, c’est du très haut niveau. Si on devait les jouer maintenant, ce serait très compliqué. On verra où on en sera les uns les autres dans un mois« , alerte Eric Bartecheky.

Crédit photo : F.Blaise

Nantes fait venir l’intérieur Tavrion Dawson