BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Evan Fournier : « En tant que compétiteur, tu veux jouer les meilleurs »

Les Bleus ont entamé leur préparation olympique cette semaine à l’INSEP. Vincent Collet, Boris Diaw, Evan Fournier, Nando De Colo et Andrew Albicy ont donné leurs premières impressions.

Vincent Collet (sélectionneur) : Je tiens à féliciter l’équipe de France féminine pour sa qualification en demie. Je leur souhaite le meilleur pour la fin de l’Euro, qu’elles puissent aller au bout.
Comme souvent les tests médicaux sont l’objet de petites turbulences. La situation avec la pandémie a plus compliqué les choses. Les tests encore en cours. Nous sommes prêts à réagir.
On a l’obligation de les remettre en état physiquement; sur les premiers jours on sera plus sur de la gestion. Les bilans médicaux servent aussi a évaluer l’état physique des joueurs.
Le nouveau calendrier modifie les chances de qualification. C’est plus complexe; c’est fait pour éviter les calculs.
Team USA ? Avec de tels joueurs dans le roster, ils ont clairement la position de favori. Il faudra les jouer, tout donner. On verra bien ce que ça donne. Ils ont annoncé une liste mais on va attendre. On sait que notre performance olympique ne passe pas que par ce premier match face aux USA; on le jouera à fond. Les deux suivants sont certainement plus importants.

Boris Diaw (GM adjoint) : Il est clair que les joueurs arrivent fatigués; ce ne sont pas des conditions idéales. Certains joueurs doivent partir dans leurs nouveaux clubs, faire d’autres tests. On essaye de les récupérer le plus vite possible, d’ici ce week-end.

Evan Fournier : Chaque année c’est un plaisir de revenir, voir copains, pouvoir faire de la compét… on est là pour ça. Je suis vraiment impatient de reprendre. Je me sens plutôt bien; j’ai terminé la saison il y a trois semaines. Cette année c’était un challenge de prévoir une période de repos. J’ai pris dix jours et après j’ai repris à l’INSEP. Je vais avoir grand besoin de la prépa pour me remettre dedans. Team USA ? Il faut ramener tes meilleurs joueurs. J’ai été un peu surpris de l’annonce de Kevin Durant. Mais en tant que compétiteur tu veux jouer les meilleurs. Les filles à l’Euro ? Si je peux regarder matchs je le ferais. Je leur souhaite de gagner.

Andrew Albicy : La préparation est un peu spéciale. Chaque joueur arrive au compte-goutte, mais c’est pareil pour toutes les équipes; ça sera à nous de nous adapter le plus vite. On devra renouer avec nos automatismes. Le noyau est toujours là donc le travail plus facile. On doit retrouver cette alchimie de la coupe du monde. Le groupe ? Il est assez compliqué; chaque point pourra jouer. On va travailler la défense, c’est l’ADN de l’équipe de France. Mais le but sera aussi de ne pas avoir à compter les points. Je serais là au premier rideau pour aider l’équipe à avancer.

Nando De Colo : C’est toujours très agréable de retrouver l’équipe de France. On n’a pas encore commencé le terrain; là il faudra être concentré et faire le max pour communiquer entre nous et créer le meilleur groupe possible. On a réussi à établir une cohésion dans l’équipe. L’objectif est d’aller le plus loin possible. Mais les Jeux seront loin d’être faciles. Kokoskov (le coach du Fenerbahce) me voulait sur ce poste de meneur et c’est ce que j’ai fait, à 99% du temps. Les matchs sont toujours importants à gagner. On aura plus de repos entre les matchs avec cette nouvelle formule, c’est un plus. Il faut d’abord se concentrer sur la préparation. Une médaille serait exceptionnel, une grande réussite.

Crédit photo : FIBA

Pro B : Timothé Vergiat et Lucas Hergott premières recrues de Blois