BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

ITW Illan Pietrus (Strasbourg) : « Être meilleur marqueur c’est juste un plus »

Le meneur de la SIG est le meilleur marqueur des Espoirs Élite avec 20,3 points de moyenne. Classé sixième meilleur prospect des Espoirs selon la LNB, il nous parle de ses objectifs et de son avenir.

Que ressens-tu en étant le meilleur marqueur des Espoirs (20,3 points) ? Est-ce suffisant pour toi ?
Pour moi, être meilleur marqueur, c’est juste un plus. Mon objectif, c’est d’atteindre le Trophée du Futur avec les Espoirs de la SIG Strasbourg. C’est déjà bien d’avoir une moyenne de 20,3 points. J’essaye de donner le meilleur de moi-même à chaque match pour aider l’équipe et ramener la victoire. Cette année, on a une bonne équipe, de bons joueurs comme Maxim Ilvovskiy, Michael Belle. C’est l’un de mes objectifs, mais le principal, c’est d’atteindre le Trophée du Futur.

Les résultats de l’équipe étaient décevants en début de saison, puis tout s’est amélioré lorsque tu t’imposais comme le scoreur de ton équipe. Comment vois-tu l’impact que tu peux avoir sur ton équipe ?
C’est vrai qu’au début, c’était un peu compliqué, on était sur une série de 4 défaites. Le coach (Thierry Boess) nous a un peu remouillés pour le match contre Limoges. C’est d’ailleurs le premier qu’on gagne, et je fais une bonne performance. J’essaye d’apporter à l’équipe de l’agressivité, et de jouer sur mes points forts. Je joue beaucoup sur le un contre un, j’essaye de pousser la balle. On a d’autres joueurs qui sont agressifs comme Michael Belle qui tourne à 18 points (18,1 points). Je joue sur mes points forts et j’essaye d’apporter du leadership pour mon équipe. J’essaye aussi de faire les bons choix en attaque.

” C’est un objectif de faire mieux que mon père “

Quels objectifs tu te donnes d’un point de vue individuel cette saison ?
J’aimerais finir dans le 5 majeur de la LNB, prendre un maximum de conseils des joueurs de l’équipe professionnelle, puis travailler sur mes points faibles. Pourquoi pas aussi garder ce rythme, et finir meilleur marqueur. Mes jambes sont bien, en forme, même si ce n’est pas mon objectif premier. Je ne dis pas que ce sera compliqué, mais je pense quand même pouvoir maintenir ce rythme.

Es-tu flatté par cette sixième place parmi les meilleurs prospects LNB chez les Espoirs ?
C’est une bonne place, il y a beaucoup de bons joueurs dans la ligue Espoirs. Il y a notamment Risacher (ASVEL), Coulibaly (Mets), Diawara ou Malwaya (Paris) et j’en passe. J’aurais espéré mieux, mais il y a de très bons joueurs devant moi.

Ton père compte 230 sélections en équipe de France, champion d’Europe en 2013, 3 fois champion de France. Quels objectifs tu te fixes pour la fin de carrière ?
J’aimerais intégrer l’équipe professionnelle. Il faut continuer à travailler puisque c’est comme cela qu’on réussit. Pourquoi pas intégrer la NBA, et avoir la chance de porter le maillot Bleu en équipe A. C’est un objectif de faire mieux que mon père. Je vais travailler pour atteindre les 230 sélections voir plus.

Crédit photo : SIG Strasbourg

Vidéo : les highlights de Partizan Belgrade vs Monaco