Header 1

La troisième place de la IDG au classement de Jeep Elite ? Elle n’est certainement pas due au hasard. Après avoir un peu tâtonné en début de saison eu égard à un effectif profondément remodelé, la formation alsacienne a depuis trouvé sa vitesse de croisière au point de s’installer dans le haut du classement. L’Asvel, qui jouait sans Norris Cole (raisons familiales) et Guerschon Yabusele (cheville) a payé pour le savoir. Après cette probante victoire, le coach Lassi Tuovi est d’ailleurs revenu sur la force mentale qui émane de son groupe.

“Je suis fier de mon équipe. Quand tu joues trois matches en cinq jours et que tu affrontes ce genre d’équipe, tu sais que la motivation sera toujours là. Mais, ce soir, (hier) je le redis je suis fier de mes joueurs et je suis fier de mon staff aussi […] Je pense que ce soir (hier) nous leur avons laissé l’opportunité de revenir dans le match. Nous aurions dû mettre plus de pression pour éviter ça et verrouiller le match plus tôt. Mais ils mettent de très gros shoots et c’est aussi pour cela que c’est une bonne équipe d’Euroleague.
Notre équipe n’abandonne jamais, n’a pas peur et c’est avec cet état d’esprit que de bonnes choses arrivent. C’est aussi ce côté mental qui nous permet de gagner et pas simplement le côté tactique”. (Site SIG).

Crédit photo : David Haynau