BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Les fenêtres internationales : qu’est ce que c’est ?

Le 24 août, l’équipe de France débute une nouvelle fenêtre pour le Mondial 2023, contre la République Tchèque et la Bosnie (le 27 aout). Ces matchs interviennent sur un planning déjà très chargé. Mais que représente ces « fenêtres » pour le Basket mondial ?

L’équipe de France est de retour pour la suite de la campagne qualificative à la Coupe du Monde. À l’aube du championnat d’Europe, Vincent Collet va pouvoir compter sur la présence de tous ses joueurs. Une première qui sera peut-être de bon augure pour la suite. La FIBA est prévenue. Cependant, ces rencontres surviennent juste après la préparation (7 au 18 aout) du championnat d’Europe qui commence le 1 er septembre. Opportunité ou piège, seul l’avenir nous le dira.

L’intégration des fenêtres dans la maison Basket

L’année 2017 a incarné un changement dans le calendrier du Basket international. En dépit d’un agenda chargé, en club et en NBA, la Fédération internationale décide d’ajouter trois fenêtres qualificatives aux compétitions continentales et six fenêtres pour la Coupe du Monde.

Cette nouvelle campagne de qualifications s’articule autour d’une série de deux matchs se jouant sur une semaine. Concrètement, depuis 2017, la FIBA a placé un tournoi pré qualificatif de 2017 à 2019 suivi de 3 fenêtres pour les compétitions continentales de 2022. Tout cela entre février 2020 à février 2021. Ensuite ont été ajoutées 6 fenêtres à la Coupe du Monde 2023, entre novembre 2021 et février 2023. L’objectif de la fédération internationale de Basket est clair, créer un engouement pour les grandes compétitions internationales. Ce calendrier est fixé jusqu’au minimum 2025.

Calendrier des matchs internationaux de la FIBA.

Cette réforme du Basket international a pour objectif de miser sur une stratégie visant à mettre les nations au cœur du Basket mondial. Le succès est tel qu’en France, chaque fenêtre rencontre un fort attrait de la part du public. La majorité des matchs se jouent à guichets fermés.

La FIBA contre le reste du monde

Cependant, plusieurs problèmes surviennent, notamment l’indisponibilité de nombreux joueurs NBA et Euroligue, en raison de la superposition des matchs. Néanmoins, des négociations ont lieu entre les nations et les différents clubs qui rencontrent des difficultés pour trouver un compromis. Les franchises NBA refusent de laisser leurs joueurs disputer ces matchs du fait des longs voyages et veulent optimiser les performances de leurs athlètes.

D’ailleurs, certaines rencontres sont programmées en fin de saison et la majorité des joueurs sont éreintés. Lors de la dernière campagne de l’équipe de France début juillet contre le Monténégro et la Hongrie, les leaders comme Evan Fournier, Rudy Gobert et Nicolas Batum n’étaient pas présents pour cause de fatigue ou de Trade.

Elie Okobo

Un conflit existe également depuis de nombreuses années au sujet des compétitions européennes comme l’Euroligue entre autres… Pendant la saison 2018-2019, la reine des compétitions européennes avait édité son calendrier où des équipes turques et espagnoles devaient s’affronter en même temps que leurs sélections nationales. Ce constat allait à l’encontre de la volonté de la FIBA de disposer de tous les joueurs pour ces fenêtres qualificatives.

Beaucoup de différences existent entre les différentes instances du Basket. Ce qui ne permet pas un accord parfait, à l’instar du football où la FIFA possède la totalité du calendrier international.
Néanmoins, la NBA, la FIBA et l’Euroligue peuvent possiblement s’entendre pour aménager un nouveau cycle international afin que toutes les parties concernées (la Fédération, les joueurs, les clubs et le public) y trouvent leur compte. L’exemple des fenêtres de fin aout serviront peut-être de déclic.
Affaire à suivre…

Crédit photo : Sébastien Meunier/FIBA/Ann-Dee Lamour

Face à la Belgique, Vincent Collet a regretté l’entame de match

EDF : Janelle Salaun forfait, Tima Pouye non conservée