Header 1

Nanterre92 : le président Jean Donnadieu passe la main

Après 44 ans de présidence, Jean Donnadieu annonce passer la main. Une grande page se tourne pour le club francilien.

44 ans, c’est long et c’est beau. Depuis 1977, Jean Donnadieu aura fait de Nanterre92 un club respecté au plus haut niveau du basket français. Une page va se tourner puisqu’il a annoncé passer officiellement la main. Il sera remplacé par son fils Frédéric, qui était le GM du club et l’ancien entraineur de l’équipe espoirs.

Voici l’intégralité du communiqué publié par Jean Donnadieu sur le site du club :

“Voilà 67 ans, je signais ma première licence de joueur à la JSFN. En 1959, je m’impliquais comme éducateur bénévole et dirigeant. Enfin, en 1977, j’étais élu Président du club… 44 ans déjà!

Après toutes ces années aux responsabilités, j’ai décidé de prendre un peu de recul. Je vais donc mettre fin à mon mandat de Président à l’issue de cette saison sportive.

Cette décision va dans l’ordre des choses : je l’ai prise il y a près de trois ans, le temps que la transition se mette en place, progressivement et sereinement. Les hommes et les femmes qui ont participé à cette transition ont démontré, par leur compétence, leur implication et leur attachement au club, que l’avenir de Nanterre 92 était entre de bonnes mains.

Ainsi, la présidence sera confiée à Frédéric Donnadieu, un enfant du club licencié depuis 38 ans : d’abord comme joueur puis éducateur, des équipes poussins jusqu’aux espoirs, avant d’avoir été nommé Manager Général du club en 2015. Au cours de ces trois dernières années, pour s’être familiarisé avec les missions et les responsabilités de la fonction de Président, il est donc opérationnel, tout comme l’ensemble des membres de son équipe.

Pour ma part, je me tiendrai disponible pour participer à la vie de mon club de toujours, simplement de manière différente.

Il y a 44 ans, lorsque j’ai été élu Président, j’avais pour ambition que la JSF Nanterre figure, à terme, parmi les meilleurs clubs formateurs des Hauts-de-Seine. Bien sûr, à l’époque, jamais je n’aurais pu imaginer que notre petit club de quartier atteigne un jour l’élite du basket professionnel et puisse remporter huit titres nationaux et européens.

Au cours de ces décennies, j’ai parfois traversé des périodes difficiles, voire même de découragement, mais j’ai surtout vécu et partagé des moments exceptionnels, chargés d’émotion. J’ai également eu la chance de rencontrer de belles personnes, de nouer des amitiés fidèles et sincères, tout ce qui peut donner un sens à une vie de dirigeant.

Chers amis, tous ensemble, nous avons vécu  ce qui constitue sans doute l’une des plus belles histoires du sport français.

Pour l’ avoir écrite avec vous, je vous en remercie du fond du cœur”.

Crédit photo : Nanterre92