Header 1

Nanterre92 vs Asvel : Les réactions

Retrouvez les réactions suite à la rencontre entre Nanterre92 et l’Asvel.

Pascal Donnadieu (coach Nanterre92) :”Quand l’ASVEL est à ce niveau, c’est très compliqué. Ils ont une équipe beaucoup plus forte, de plus ils ont été très adroits et de notre côté on a été trop permissifs. Il y a deux classes d’écart.
On n’a pas trouvé les solutions au fil du match. L’expérience était de leur côté, ils se sont rendus le match facile.
Aux joueurs de bien terminer avec les deux derniers matches. Thomas Heurtel est un des meilleurs meneurs d’Euroleague. Je serai content de l’avoir dans mon équipe dans quelques semaines.”
——
Brian Conklin (intérieur Nanterre92) : “Ils étaient simplement trop forts. Ils ont eu une réussite énorme. Il y a des soirs comme ça… On a gagné 9 des 12 derniers matches, il ne faut pas l’oublier, ça été un beau passage dans cette saison. On doit bien finir nos 2 derniers matches, notamment celui contre Monaco. On le doit aux fans qui le méritent !”
——
TJ Parker (coach LDLC-Asvel) :”Il y a eu une bonne réaction après la défaite à Levallois. Les joueurs ont fait ce qu’il fallait, ils ont parfaitement exécuté ce qu’on avait mis en place. C’est une belle victoire. Il faudra être prêt quand ce sera le moment, notamment le 1/4 à domicile c’est pourquoi on continue à jouer comme si de rien n’était. À +30 j’ai fait plaisir aux jeunes. On n’aura sûrement pas les internationaux après le 22, il faudra donc faire sans, c’est comme ça, mais on veut aller chercher le titre.”
——
Paul Lacombe (combo-guard Asvel) :”Levallois a été un coup d’arrêt. Ce soir (hier) on a bien réagi, avec une adresse assez insolente. On s’est bien partagé la balle et on a pris du plaisir. Après une telle adresse en 1e MT, on reste quand même sur nos gardes avec une éventuelle réaction. Mais dans le 3e QT on se dit que rien ne peut nous arriver.
Je suis mieux en cette fin de saison c’est vrai. Mais ça reste une saison compliquée, dans un effectif à rallonge, on joue tous 20-22 minutes, c’est dur de trouver sa place. On va dire que je garde le meilleur pour la fin. On ne sait pas quel effectif on aura pour un éventuel Final 4. On est directement impactés par ces choses. C’est une saison tellement particulière, ridicule même. On risque d’en payer le prix. Il y a encore l’objectif d’aller chercher la première place de la saison régulière. Bien sûr qu’on en parle entre nous de cette fin de saison sans quelques joueurs, on se questionne mais encore ce soir il y a eu beaucoup de rotations. On joue comme si c’était l’équipe qui ira au bout.”

Propos recueillis par Clément Bigois

Crédit photo : Ann-Dee Lamour