BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Nicolas Lang : “J’aurais pu être un bon défenseur pendant toute ma carrière si j’avais eu Victor avec moi”

Retrouvez les déclas du point-presse du All Star Games à J-1.

François Sence (assistant coach sélection France) : “C’est un petit plaisir d’être là. C’est un coup de projecteur sur la Pro B; ça fait plaisir de représenter cette belle division. 80% de messages que j’ai reçu avant de venir ici c’était : “tu as de la chance car tu es avec la sélection France, tu vas jouer avec Victor (Wembanyama)”.
Hugo Benitez (ASG game) : “C’est une bonne surprise, car je n’y pensais pas vraiment. Le coach (Freddy Fauthoux, JL Bourg) m’a dit de bien en profiter. Ca sera un plaisir de jouer avec Nando”.
Stéphane Gombauld (ASG game) : “Je vais essayer de prendre du plaire. J’ai hâte de représenter le Sluc Nancy. Je pense que Victor on va le servir, tout faire pour le mettre encore plus en lumière”.
Giovan Oniangue (ASG game) : “Est ce que le coach Bartecheky m’a donné des recommandations ? Oui, car on n’est pas nombreux dans effectif, qu’il fallait que je fasse attention à ne pas me blesser. Le ASG est un bel évènement. On espérer avoir la victoire demain”
Nicolas Lang (ASG game et Three points contest) : “C’est un honneur, un plaisir. On voit qu’il y a beaucoup de bons joueurs, de jeunes qui poussent. On a aussi vu de gros retours comme Nando (De Colo), Kim (Tillie). Le concours à trois points ? Personne ne se souvient qu’en 2016 j’étais super mauvais. J’avais été horrible. Il faudra juste que je trouve le bon rythme. Jouer avec Victor ? J’aurais pu être un bon défenseur pendant toute ma carrière si j’avais eu Victor avec moi, avoir quelqu’un qui couvre c’est rassurant”.
Victor Wembanyama (ASG game et Three points contest) : “Comme tout concours l’objectif c’est de gagner. En tant que shooteur une occasion de se mettre un challenge. Je sais que je suis en bonne compagnie, ça sera intéressant. Pour le match, je n’ai pas envie qu’on tombe dans un match seulement de spectacle, on veut le gagner”.
Laurent Vila (coach sélection étrangère) : “Ce n’était pas vraiment planifié d’être ici, mais c’est un honneur à la fois personnel et pour Cholet Basket. Coacher avec Boris Dallo en face ? Ca chambre déjà pas mal, qu’il se prépare à subir les foudres de nos joueurs. Dans le groupe, on a beaucoup d’arrières de shooteurs. L’idée est de savourer le match, d’être aussi vigilant avec le partage du temps de jeu, de faire en sorte que tout se passe bien”.
Julien Mahé (assistant coach sélection étrangère) : “C’est un grand honneur, peu de clubs de Pro B sont représentés. Ca met en avant le bon début de saison de Saint-Quentin. Par rapport à Victor, sonr rayonnement est une bonne chose pour le basket français”.
Thomas Cornely (Concours des meneurs) : “C’est un honneur d’être là, de base j’étais réserviste. Je suis content de représenter Blois. Je peux dire que j’aurais goûté à tous les ASG de la prénat à l’élite. C’est une vraie parenthèse dans l’année. Mais je n’ai rien préparé du tout car je l’ai su il y a deux jours”.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Jessie Begarin prolonge à Quimper pour toute la saison

Nic Moore blessé au mollet