BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Nicolas Lang : “Maintenant j’en ai un”

Vainqueur du concours à trois points, Nicolas Lang a pu effacer l’édition 2016. Et aussi raconter quelques anecdotes savoureuses sur un certain Heiko Schaffartzik.

“C’est très particulier. En 2016 je ne m’étais pas préparé. J’ai aussi évolué depuis cinq/six ans. Sur la demie, en voyant Gauthier et Nando qui font un bon score, alors que je loupe mes deux premiers racks, je pense que c’est là que j’ai progressé, en continuant à shooter. En 2016 aussi, c’était l’inverse. J’avais très bien commencé et n’importe quoi au bout de deux racks. Sur la finale, Gauthier a du arrêter pendant 40 minutes, alors que moi j’ai pu continuer à m’échauffer et jouer une partie du match.

(Sur Heiko Schaffartzik) quand il raconte sur l’échauffement d’avant concours en 2016, c’était exactement ça. Il a juste lancé en l’air les ballons; nous on regardait et c’était gênant. On se disait “mais qu’est ce qu’il fait ? Il a l’air super bizarre”. Je l’ai plus connu après et c’est vraiment une super personne. Ca m’a fait plaisir de le voir. Et même le jour du concours, juste avant on était allé s’échauffer, on lui demande où il était, et il nous répond “j’étais au VIP, j’ai pris deux/trois coupes de champagne”. Quand il a dit ça, ça m’a énervé un peu car il s’est un peu foutu de notre gueule et là il le dit devant tout le monde (il rigole). Mais là je lui ai dit que maintenant j’en avais un; ça fait de belles histoires”.

Crédit photo : LNB

Monaco sur le fil face au Zalgiris Kaunas

Vidéo : le meilleur de Monaco vs Zalgiris Kaunas