Header 1

Quand Vincent Collet explique la non-sélection d’Adrien Moerman

Update : L’absence d’Adrien Moerman de la liste pour les Jeux a suscité pas mal de commentaires. Pour RCM Sport, le sélectionneur Vincent Collet a justifié son choix. “Je ne vais pas vous donner tous les critères qui nous ont conduit, avec le staff, à effectuer ce choix. Mais je peux vous en donner deux. Le premier, c’est celui de l’antériorité. Lors du Mondial 2019, on avait des joueurs qui ont donné satisfaction. Et forcément, ils partaient dans notre esprit avec une petite longueur d’avance. Et puis le deuxième point, qui est le plus important à mon sens, c’est la manière dont on souhaite utiliser Nicolas Batum, à savoir le déplacer de plus en plus sur le poste 4”.

01.06 Le compteur de sélections d’Adrien Moerman (32 ans, 2m02) affiche un nombre de douze matchs. Mais il ne devrait pas y avoir une de plus; comme il l’a confié à l’Équipe (relayé par Basketeurope), suite à sa victoire en Euroleague avec l’Anadolu Efes.

“Les Bleus et moi, c’est fini. Ce titre, c’est une manière, aussi, de prouver que j’avais ma place en équipe de France. C’était important de montrer ce que je vaux. Je l’ai fait et je suis heureux. Mais avec les Bleus, le problème est ailleurs. Je ne leur souhaite que du bonheur mais de mon côté, en tout cas, c’est terminé. Et de toute façon, tout ce qui compte aujourd’hui, c’est ça (il montre le trophée). Je suis champion d’Europe […)] Quand le sélectionneur ne t’appelle même pas pour te prévenir que tu n’es pas retenu dans le groupe, il n’y a pas grand-chose à dire de plus. Qu’il ne partage même pas son projet avec toi”.

L’histoire d’Adrien Moerman avec les Bleus aura été assez tortueuse. Et on se dit, à l’instar de Rodrigue Beaubois, que cela est bien dommage.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour