BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Sylvain Lautié pense qu’une ligue fermée est nécéssaire

Interrogé par Le Quotidien du Sport, Sylvain Lautié s’est exprimé sur la montée de Nancy en Betclic Elite mais également sur le format du championnat.

Champion de France de Pro B avec le SLUC Nancy, Sylvain Lautié va retrouver l’élite du basket français avec le club nancéien cinq ans après la descente. Vainque de la coupe Korac avec le club lorrain en 2002, le technicien français s’est notamment exprimé au sujet des ligues fermées. Un système qu’il trouve indispensable, qui devrait même être une norme.

« On ne peut pas demander aux contribuables de payer des impôts pour voir un spectacle une fois tous les quinze jours et puis à un moment donné il n’y en a plus. Il faut créer une ligue fermée. Et je ne dis pas ça parce qu’on monte et qu’on peut être amené à redescendre. On a perdu tous nos gros sponsors dans le basket français à cause des montées et des descentes. A Besançon, on avait un des plus gros sponsors de l’histoire, Festina, qui s’est retiré au moment de la descente. Peut-être que ces montées et descentes mettent du piment, mais il faut de la sécurité pour les projets. On pourrait passer à deux poules de 12 ou 14 et envisager que des clubs comme l’ASVEL ou Monaco, qui jouent l’Euroligue, sortent du championnat de France et le réintègrent en quarts de finale. On ne peut pas rester comme il y a 20 ans! On ne peut pas investir 70 millions d’euros dans un palais des sports et n’avoir personne !« 

Crédit photo : SLUC Nancy

L’arrière Toni Perkovic à Orléans

Marie Pardon rejoint les Bleues en prépa