BANNER POSTULEZ – SEPT 2022

Vincent Collet : “Notre comportement général sera notre meilleure arme”

Avant la rencontre de ce jeudi face au Portugal, le sélectionneur des Bleus Vincent Collet a fait une petite revue d’effectif et donné sa vision de l’équipe portugaise.

Ce jeudi (19h), les Bleus reçoivent le Portugal au Palais des sports de Dijon, dans le cadre des qualifications pour la coupe du monde 2023. Si les Bleus sont largement favoris sur le papier, le sélectionneur Vincent Collet a indiqué s’attendre à une partie accrochée.

“C’est une équipe qui bouge beaucoup, qui a un jeu en mouvement. Ils ont aussi plusieurs systèmes avec plusieurs écrans. Ils vont les utiliser pour échapper à la pression défensive. Ils sont accrocheurs. Je m’attends aussi à des changements défensifs. Ils utilisent la zone, et une sorte de 1-3-1. Ce n’est pas facile à préparer car on est pris par le temps. Notre comportement général sera notre meilleure arme. Si on défend très bien on va gagner des ballons”.

Pour cette fenêtre, le meneur Sylvain Francisco fait office de petit nouveau, alors que l’ailier Axel Toupane fait son retour sous le maillot bleu. Vincent Collet attend beaucoup de ces deux éléments.

“Sylvain s’est bien intégré. Même s’il est moins jeune (24 ans), c’est nouveau pour lui. Il a pris ses marques de la bonne façon, mais ça fait seulement sur deux jours. J’espère qu’il va nous apporter ses qualités de vitesse et percution. Dans le rapport de force avec le Portugal ça peut être utile.

“Axel a une capacité à défendre, et il peut mettre des tirs. C’est un bon joueur de plus pour l’équipe. Pour la suite on verra; c’est un candidat possible à la sélection mais pas plus parce qu’il est revenu en France (Paris Basketball).

Mam (Jaiteh) et Isaia (Cordinier) c’est une garantie de qualité pour notre équipe. Ils jouent ensemble régulièrement; il y a une vraie complicité entre les deux. Ils n’ont pas besoin de beaucoup se chercher. Ce sont des joueurs qui avancent”.

Enfin, Vincent Collet a aussi évoqué l’importance des partenaires d’entrainement et de régénrer régulièrement le réservoir de joueurs pour préparer l’avenir.

“Sur cette fenêtre, on a trois partenaires d’entrainement (Ismael Kamagate, Juhann Begarin et Hugo Benitez). Pour celle de juin, il est possible d’étoffer la participation des jeunes. On doit penser à demain et intégrer des jeunes qui ont la capacité potentielle de devenir de vrais joueurs de l’équipe de France. On veut renforcer notre identité. Boris (Diaw), en novembre, a beaucoup insisté sur l’identité qu’on veut donner à cette équipe. On veut qu’elle dégage les mêmes valeurs. Il est important intégrer au fur et à mesure ces jeunes pour les formater à ce qu’on veut. Pour eux c’est une expérience enrichissante pour découvrir d’autres choses. Il faut qu’ils se nourrissent de ces valeurs qu’on veut inculquer pour ce team France. Il n’y a pas d’états d’âme, tout le monde vient pour donner”.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Amath Mbaye sera le capitaine des Bleus cette semaine