AyéléeFleurie_Banner-BasketActu_nov-dec2021

Volte/Face : et si les basketteurs français étaient des footballeurs ? Partie 3

Vous souvenez-vous en 1997, quand John Travolta et Nicolas Cage échangeaient leur visage dans le film Volte/Face de John Woo ? Nous avons essayé de reproduire la même chose et de faire un parallèle entre le football et notre cher basketball.

C’est ainsi que nous avons sélectionné les joueurs français disputant une coupe d’Europe et avons tenté de trouver leur alter égo dans le monde du foot français en nous basant autant que possible sur la sélection championne du monde en 2018.

VOLTE/FACE PREMIÈRE PARTIE

VOLTE/FACE DEUXIÈME PARTIE

Troisième partie de notre comparatif entre les joueurs français disputant une coupe d’Europe et footballeurs français. Pour ce troisième volet, on retrouve un cinq de départ au profil plutôt offensif, avec une tour de contrôle sous le panier.

  • Sylvain Francisco (Manresa) – Ousmane Dembele (FC Barcelone)

Jeune joueur bourré de talent dont on attend encore l’ultime explosion malgré de belles promesses. Des qualités techniques indéniables et une capacité de prendre feu à tout moment. On espère quand même moins de blessures à Sylvain Francisco et pourquoi pas une arrivée en Equipe de France dans les mois/années à venir.

  • Rodrigue Beaubois (Anadolu Efes) – Kingsley Coman (Bayern Munich)

Plus âgé et bien plus expérimenté, Rodrigue Beaubois peut rappeler Kinglsey Coman, ou plutôt inversement. L’arrière français a répondu aux attentes depuis le début de sa carrière, sans pour autant faire de vague. Toujours discrets, ils évoluent dans un top club européen et sont au rendez-vous quand on a besoin d’eux, notamment grâce à des qualités techniques et de vitesse reconnues. Plus un pour le palmarès de Rodrigue Beaubois, notamment champion NBA et d’Euroleague, même si Kingsley Comana a remporté dix trophées en neuf saisons en professionnel.

  • Axel Bouteille (Malaga) – Nabil Fekir (Bétis Séville)

Fort attaquant avec un sens inné du scoring, Axel Bouteille est l’exemple parfait du joueur qui fait des dégâts partout où il passe et pourtant qui n’est que très peu médiatisé. Après un beau début de carrière en France, l’ancien joueur de l’Elan Chalon s’est, comme Nabil Fékir, exporté en Espagne. Deux joueurs capable de très belles choses et appelé plusieurs fois en EDF.

  • Livio Jean-Charles (Olympiakos) – Benjamin Pavard (Bayern Munich)

Comme Benjamin Pavard, Livio Jean-Charles a quitté la France sans faire de bruit. Il a ensuite réussi à gravir les échelons pour rejoindre l’un des meilleurs clubs d’Europe, et pourtant, quasiment personne ne le sait. Livio est très peu médiatisé, malgré tout, il fait son travail.

  • Moustapha Fall (Olympiakos) – Steven Nzonzi (Al-Rayyan)

Tours de contrôles au profil plutôt défensif, bien que capable d’apporter en attaque quand il le faut, ils sont tous les deux les plus grands joueurs de l’Equipe de France.